Renouveau du paysage politique : CAP21 aux côtés du MODEM

Publié le par CAP 21 Auvergne


En devenant co-fondateur du Mouvement Démocrate, CAP21 est entré dans une nouvelle phase de son histoire. Tout d'abord club de réflexion lors de sa création en 1997, il est devenu mouvement politique il y a sept ans. Le mouvement est très lié et dynamisé par la personalité de Corinne LEPAGE. Depuis l'origine positionné entre droite et gauche, sur des bases clairement ouvertes et démocrates, CAP21 a contribué a faire naître cet espace distinct de la droite traditionnelle et différent du parti socialiste.

Notre réseau et nos militants sont peu nombreux comparé aux grandes formations mais aussi comparé aux Verts. Avec seulement 4.000 adhérents, CAP21 est pourtant reconnu partout où le mouvement est actif et représenté. Le pragmatisme et la probité de Corinne LEPAGE ainsi que la réconciliation entre économie et écologie sont, je crois, les points les plus appréciés de notre mouvement.


Mais ce qui frappe c'est à la fois la jeunesse des militants de CAP21 (la moyenne d'âge du mouvement est proche de 40 ans) et le fait que quasiment tous sont novices en politiques. C'est un trait commun de la grande majorité de nos sympathisants : ils n'ont appartenu à aucun mouvement politique avant CAP 21.
La plupart d'entre nous seraient orphelins s'il n'y avait le choix qu'entre PS et UMP. Cette offre nouvelle qu'apporte CAP21, et aujourd'hui le MOUVEMENT DEMOCRATE, répond aux aspirations de beaucoup de nos concitoyens. C'est une voie dificille, car il faut faire sa place dans un paysage bi-polarisé, mais c'est une voie d'avenir, et la preuve c'est le profil de nos adhérents : ils entrent en politique, sont modérés, jeunes, actifs.
Mais ils sont aussi complexés vis à vis d'élus et de partis plus grands, plus chevronnés... ce qui explique le peu de candidats qui se sont déclarés parmi les adhérents de CAP 21.

Je veux saluer le choix de Corinne LEPAGE de rejoindre François BAYROU peu avant le terme de la campagne présidentielle. Elle s'était déjà investie depuis l'été dernier pour proposer sa candidature. Cet acte courageux témoigne que l'égo de notre présidente sait s'effacer pour un intérêt supérieur. Son retrait et son rapprochement avec François BAYROU ont créé une dynamique ; et tandis que les vieux crocodiles rejoignent la mariquierie de l'UMP (où ils seront transformés en sacs à main dès qu'ils ne serviront plus) d'autres personalités continuent de converger vers le MOUVEMENT DEMOCRATE : Azouz BEGAG, Jean Luc BENNAHMIAS.

Corinne LEPAGE a donc ouvert une voie et contribué au score de François BAYROU ; c'est dans l'électorat de François BAYROU qu'on retrouve le plus d'écologistes et de sympathisants de François BAYROU.

Maintenant, c'est à chacun de vous de donner au MOUVEMENT DEMOCRATE les effectifs et la force de compter dans l'hémicycle.
En adhérant au MODEM.
EN discutant avec ses candidats.
EN construisant ce parti qui demain pourra reprendre le flambeau de la social-démocratie avec les orphelins modérés du PS et les sceptiques sur SARKOZY de l'UMP.


Alexis MONJAUZE

Publié dans Elections 2007

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article