Grenelle : ils ne veulent rien changer, alors ils mordent!

Publié le par CAP 21 Auvergne



Il est encore impossible de dire ce qui sortira du "Grenelle de l'Environement". Les mesures qui s'en suivront seront-elles opportunes et vraiment efficaces? S'attacheront-elles à des points symboliques sans changer le fond de la logique économique actuelle? Ces mesures formeront-elles un tout cohérent, donneront-elles un cap qui mettent tous les acteurs économiques dans le même sens ou bien seront-elles un recueil de petites recettes ignorant les enjeux marco-économiques...?

Difficille à dire.

Le grand maître SARKOZY semble se réserver toute liberté pour choisir les mesures retenues... ce qui n'est pas forcément un bon présage.
P
our autant, on ne peut condamner quelque chose qui n'existe pas encore. C'est pourquoi CAP21 participe au débat national, débat en cours depuis la semaine dernière et ouvert à tous jusqu'à la fin du mois d'octobre.

En parallèlle des travaux du Grenelle de l'Environnement, on a constaté récemment une multiplication des attaques contre le fait écologique. Des attaques visant à relativiser, minimiser voir nier un certain nombre de dérèglements dont l'homme est le principal responsable. Des attaques d'une violence et d'une stupidité rare.

Dans cette interview du 5 octobre à i-POL, Corinne LEPAGE analyse pour quelles raisons  certains mettent tant d'agressivité à défendre l'immobilisme économique...


 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Olivier 14/10/2007 22:26

C'est bien dit ; mais je préfère les actes aux paroles .