Eolien : énergie la plus écologique de toutes

Publié le par CAP 21 Auvergne


Le zèle déployé par les anti-éoliens parvient à faire douter certains : l'énergie éolienne est-elle véritablement renouvelable?
Faut dire qu'ils n'y vont pas par quatre chemins, les anti-éoliens. Ils exploitent toutes les peurs, sont très procéduriers et jouent à fond sur l'irrationel et la rumeur pour tenter de nous faire croire que l'éolien c'est pire que tout.
Leurs arguments ne tiennent pas un examen attentif, et peuvent même, à la rélexion, nous faire bien rire. C'est tellement gros! Tellement bête! Comme ces dessins par exemple :



Pour ceux qui ont le temps et qui veulent voir à l'oeuvre la mauvaise foi humaine dans toute sa splendeur, allez visiter leur site de référence : Vent de colère ou encore celui-là. Ca en dit long sur ces gens-là...
Que cherchent-ils à travers cette opposition? Qui sont-ils? Pour qui roulent-ils? Pour le moment, je n'ai pas d'autre réponses que ce constat :
ce sont pour la plupart des citadins qui ne veulent pas d'éolienne à la fenêtre de leur résidence secondaire...

Du coup, des sites en réponse aux Anti-éoliens ont vu le jour. Comme celui de
Planète Eolienne ou encore des dossiers argumentés préparés par l'ADEME.

* * *

Lors du rendez-vous de la semaine derière à Ally, au pied des éoliennes, j'ai compté : 60 manifestants, 5 gendarmes, 4 anti-éoliens. Oui! Ils se sont invités... mais on ne les  entendait pas. Installé au fond du lieu de rassembelement, ils abhroraient une banderole anti...

Pierre POMAREL, élu vert du Conseil Régional d'Auvergne, a repris les arguments pour expliquer en quoi l'éolien est bénéfique. En voici la trame :
  1. oui l'éolien est rentable: 8 centimes de rachat dégressif avec le temps alors que le cout "officiel " du nucléaire ( sans les assurances en cas d'accident grave et sans la gestion à long terme des déchets et sans les énormes couts de la recherche qui sont payé par le contribuable et pas par l'usager ! ) est de 5 centimes. Quant au photovoltaique son prix de rachat est exorbitant à 50 cts ce qui ne fait bondir personne ( il s'agit d'amorcer une filière comme pour l'éolien...mais les rendements sont encore très faibles et la production infinitésimale ).
  2. Sous nos climat une éolienne produit à sa puissance nominale pendant un tiers du temps ce qui ne veut pas du tout dire qu'elle ne tourne pas le reste du temps!!. C'est le cas de toutes les énergies naturelles dites de flux.( le solaire par exemple et aussi l'hydraulique ).Les centrales d'éclusée comme celles de montagne produisent pendant entre 1/3 et 2/3 du temps selon les sites, la saison et les besoins d'EDF. Ceci n'est nullement un inconvénient car l'ensemble de notre réseau  de transport d'électricité est parfaitement interconnecté.Les différentes sources d'énergie se complètent de sorte que la production est ajustée en permanence aux besoins.
  3. Par ailleurs ,la France est un des pays d'Europe le plus apte à s'ajuster à la variabilité de l'éolien du fait de sa grande superficie et de la large pallette des régimes climatiques ( en clair il n'y a jamais aucun vent nulle part du nord au sud et des côtes aux montagnes..) Nous avons de plus la chance de posséder un parc hydraulique important (17 % de la production en moyenne mais avec une puissance installée bien supérieure  )qui nous permet grace aux reservoirs et aux éclusées de passer les pointes de consommation ...ou de compenser les pannes de vent.
  4. L'éolien est aujourd'hui la seule source d'énergie électrique renouvelable et propre disponible en quantité pour les 2 décennies qui viennent ,sachant que l'équipement hydraulique de la France est quasiment achevé et qu'il n'est pas sans conséquences pour l'écologie des rivières...
  5. Quant à la recyclabilité ça fait sourire : le mât et tout le générateur sont metalliques et donc totalement recyclables. Quant aux pâles en fibres elles le seront prochainement. Tu ne proposes pas d'interdire les bateaux de plaisance ou les kayaks pour cette raison !!! Et les cellules photovoltaiques ??
  6. Enfin le démantellement. C'est l'énergie qui pose le moins de problème de ce point de vue. Pour le nucléaire je ne te fais pas de dessin et pour l'hydraulique tu as pu voir les énormes problèmes posés par l'arrasement de petits barrage, je te dis pas s'il fallait arraser SerrePonçon !! De l'éolienne il ne restera plus rien de visible. Et dans le sol un bloc de béton qui ne présente strictement aucun danger pour l'environnement .
  7. Quant à trouver une autre énergie que l'éolien ( et l'hydraulique...encore qu'on se noie beaucoup dans les barrages ! )qui soit disponible en quantité et qui ne présente strictement aucun risque sanitaire, contrarement à toutes celles dont nous usons sans vergogne ( nucléaire, pétrole , charbon, gaz ...et même bois qui produit des polluants atmosphériques...) j'attends qu'on m'en présente une !



Commenter cet article

Alexis 18/03/2009 22:26

Les anti-éoliens ont des arguments c'est sûr : gène du voisinage, gène du voisinage et gène du voisinage.ET puis ils ont aussi une vision globale intéressante sur l'énergie : non à l'éolien, non à l'éolien, non à l'éolien.Bon...On fait quoi avec ça? Un tiercé?

peyroche 14/03/2009 20:10

L'apologie de l'éolien ne peut donner dans la simple et vindicative dénonciation des adversaires. Ils ne sont pas tous propriétaires de résidences secondaires ni de châteaux.Le paysage est à tous,pas seulement aux adeptes d'une forme de production électrique.

Elfe 30/10/2008 22:38

J'ai entendu et vu sur un reportage de la cinquième un responsable du développement éolien dire son objectif: 1 village sur 5 aura ses éoliennes si tout marche bien. Ca va être beau...Bon, moi je me moque un peu des éoliennes. Ceci dit, je les trouve: pas rentables, polluantes (même matière dégoutante que certains bateaux), pas fiables, stressantes (vivez à côté, vous verrez) etc.Ne serait-il pas judicieux de faire sortir certains brevets des cartons? Il y a des solutions, et quitte à dépenser de l'argent, autant que ce ne soit pas pour une cause vaine, une illusion.Financer la recherche doit être une priorité. Je préfère déjà l'énergie solaire avec ses défauts aux éoliennes qui perturbent les champs magnétiques, la faune et inéluctablement la flore. J'ai un pied à terre avec des éoliennes pas loin de chez moi, c'est usant. Et en plus, il y en a une que je n'ai jamais vu tourner qui est en train d'être bricolée (depuis le temps!).L'esthétique est secondaire, même si je trouve qu'elles n'ont pas leur place dans de beaux endroits. Son doux ronron dans le silence environnant n'est pas énorme, mais à longueur de journée, c'est une tortue psychologique, un facteur de stress important dans un lieu où on n'a pas demandé à en avoir. Au contraire, je suis de la ville, je me ressource à la campagne où on a installé ses fausses bonnes idées. J'étais à fond pour car sur le papier, ce sont de beaux projets avec une bonne communication marketing. Mais quand on les a en vrai, on en revient... Les critiques de la personne plus haut sont loin d'être infondées.Dernière chose: preuve que les éoliennes sont nocives: le champ électro-magnétique est perturbé et nos portables nous le montrent: faites le test, essayez d'utiliser votre téléphone à côté d'un champ d'éolienne.Un Janus biface, tantôt  Elfe des forêts, tantôt Homme des villes.

CM Vinson 30/10/2008 12:40

Merci de marteler mon nom de la sorte. c'est très désobligeant et c'est dans la droite ligne de type de dialogue qu'il est possible d'avoir dans le domaine de l'écologie politique.Je suis désolé mais j'ai régardé de près les positions de cap 21 et pourquoi n'assumez vous pas. Vous êtes pour l'éolien. Et sur ce plan on est pas à 75% d'acccord mais bel et bien à 100% en désaccord.L'éolien est une imposture écologique doublée d'un scandale financier. On pouvait jusqu'à présent traiter toute opposition sous la forme de la dérision mais ce temps est révolu et les partis écologistes sont maintenant au pied du mur.Difficile de toute façon de reconnaire que l'on peut se tromper.Je dirais aussi une chose. Pour que l'écologie ait une petite chance, il faudra que chacun entre d'abord dans ce que l'on appelle une écologie relationnelle et soit en mesure de travailler à un rassembler au dela des clivages. On en est plus que loin et la réalité c'est que le DD c'est du bla bla au service du "faire savoir" et que tout initiative qui vise à soutenir un "savoir faire" ne rencontre aucun soutien. Dites moi vraiment ce que CAP 21 propose et réalise sur terrain.Pas chez nous vus qu'on vous a jamais vu. Mais ailleurs en Auvergne. Ou en sont les écorégions par exemple?Donc sans doute qu'il vous est difficile de reconnaitre que faire la promotion de l'éolien vous situe du coté de ceux qui encourage la destruction des paysages mais il va falloir vous y faire. C'est un combat d'une dureté exceptionnelle  celui de l'éolien et pour cause, vu que nous avons tout le monde contre nous, les maires, les promoteurs et les "écologistes"... (enfin il y a de plus de en plus de maires et d'écologistes qui nous rejoignent)je trouve que vous devriez publier sur votre site un dossier sur l'éolien qui montre précisément votre position. Difficile de trouver des informations sur le net. A défaut de faire figurer une introduction aussi provocatrice que "l'éolien, une énergie la plus écologique" ce qui est complètement faux vu qu'il va falloir qu'a un certain moment tout le monde comprenne qu'étant obligé de réguler on doit avoir recourrs à du thermique et qu'ainsi l'éolien ne diminue en rien le CO2. Toutes les études le démontrent.Alors si vous aussi vous vouliez bien enlever vos oeillère ce serait une bonne chose pour tout le monde. Et déja de prendre la peine de lire cet article sur l'Allemagnehttp://www.environnementdurable.net/documents/pdf/M%E9mo%20%E9olien%20Allemagne_080805_v3.pdfet puis aussi, tant qu'on y est répondre à nos amis de Porto Rico :
Septembre 18, 2008
Salutations,
Frères et sœurs de lutte contre en France, la Coalition Pro Dry Forest Boar fenêtres de Guayanilla, une accolade envoie un message de solidarité et de soutien à la cause à défendre notre qualité de vie. Nous sommes fermement opposés à la merci destructions causées par la construction de parcs éoliens. La déforestation, l'enlèvement de la croûte, la destruction de nos montagnes, les paysages, l'usurpation de nos terres, la mort d'oiseaux, les chauves-souris, de graves dommages à l'écosystème et les abus dont elles sont victimes les communautés peuvent pas passer inaperçus.
Il est de notre responsabilité de dénoncer, de protester et à la désobéissance civile atteindre lorsque notre environnement, notre communauté et notre pays sont menacés par une mauvaise planification. Ces injustices doivent être surmontés. Ici, à Puerto Rico se battent contre le projet Windmar qui visent à établir dans une zone écologiquement sensible. En outre, ce projet est une farce, est la seule solution pour résoudre le problème de l'énergie à Puerto Rico. Pour ces raisons, nous joindre à vous dans notre patrie. Vers l'avant! Lutte à la victoire!
Jose Francisco Saez Cintron
Coalition porte-parole de forêt sèche de Ventanas Verraco
Porto Rico

Comme toujours, on arrive vite à un point ou les échanges deviennent sans intérêt.

Pour finir une réaction des verts à notre manifestation. Un sommet de bêtise , de mépris et d'ignorance de la situation.
Voyez vous l'éolien m'a vouvert les yeux sur la réalité de l'écologie politique. Et continuez comme ca et vous perdrez le peu de crédit qui vous reste.
Allez passons a autre chose.
Les Verts ont raillé la manifestation anti-éolien qui se déroulait samedi après-midi à Paris, la comparant à “une parade folklorique d’un éco-musée consacré aux années 70 dont Valéry Giscard d’Estaing serait le roi du défilé”.

Les Verts “sont navrés de la tenue” d’”une manifestation d’opposants de principe à l’éolien”, “un mouvement composé essentiellement de retraités d’EDF”, indique le parti dans un communiqué.
Si, du temps de sa présidence, Valéry Giscard d’Estaing, devenu un héraut de la cause anti-éolienne, “avait promu les énergies renouvelables plutôt que les énergies sales comme le nucléaire, nous disposerions aujourd’hui d’une énergie propre à foison”, estime la porte-parole des Verts, Anne Souyris.
“Au lieu de cela, des Français que VGE ne verra pas grandir devront dépenser des sommes astronomiques pour payer le démantèlement des centrales et la gestion de dizaines de tonnes de déchets nucléaires hautement dangereux”, dit-elle.
“Que propose VGE ? Que la France reste un nain industriel dans ce domaine” et “un nain pas très propre”, alors que le Danemark, “des régions espagnoles” et les Etats-Unis misent sur cette énergie, affirme la porte-parole. Elle accuse l’ancien chef de l’Etat d’être un “prédateur des générations futures”.

Voilà avec eux le courant devrait bien passer entre vous.

Bonne chance à vous.

CM Vinson
Ce n'est pas non plus héroïque que de signer.

Guillaume WEILL 30/10/2008 15:39



Bonjour, je me eprmets de m'inviter dans ce débat qui prend l'allure d'un dialogue de sourd.
Je ne sais pas si j'arriverais à éviter de troller mais bon.

Quelques rappels :

OUI : la position générale de Cap21 est bien en faveur du développement de l'énergie éolienne, au même titre que les autres formes d'énergies renouvelable. On la retrouve dans un
tas de prises de positions.

NON : il ne s'agit en aucun cas de mettre des éoliennes à tous les coins de rue (pré/montagne...)

OUI : la priorité est d'abord de réduire la consommation d'énergie par des économies d'ampleur et par une politique d'incitation à ces économies. L'objectif que nous pronons est
bien le facteur 4.

OUI : il est vrai que certaines implantations d'éoliennes posent des problèmes aux riverains et cela doit être pris en compte certainement de manière plus constructive qu'aujourd'hui.
Pour autant faut il jeter le bébé avec l'eau du bain et se prétendre anti éolien dans l'absolu ?

OUI : il est également vrai que certains industriels se jettent sur ce marché sans trop de considération écologique encouragés en ça par une politique d'incitation et certains politiques. Même
remarque que plus haut : faut il pour autant tout refuser ?
OUI : il est évident que l'éolien a un potentiel énergétique limité et qu'on ne couvrira pas tous nos besoins avec, C'est pour cela (rappel) qu'il faut aussi faire du solaire, de la
géothermie, de la cogénération etc...et surtout réduire. Pour autant nous sommes actuellement sous-équipés. Faut il pour autant ne pas faire d'éoliennes du tout ?

OUI : l'article d'Alexis Monjauze était un poil provocateur, car il est clair que les mouvements anti-éolien sont parfois mus par des considérations totalement personnelles (NIMBY) ou
totalement archaïque (si on compte sur VGE pour comprendre ce qui se passe dans le monde actuel on est mal).

OUI : il me semble qu'être contre l'éolien aujourd'hui est un contresens. Que proposez vous à la place : des EPR ? des centrales à charbon ou à gaz comme en Allemagne ?





Alexis 30/10/2008 11:59

M. CM VINSON ne lit pas les réponses argumentée qu'on lui apporteM. CM VINSON dépense toute son énergie à s'isoler dans sa guéguerreQuel dommage de vous donner tant de peine pour vous interdire d'ouvrir les yeux, pour ne voir que ce quii nous sépare et non ce qui nous rapproche.Je persiste : si vous vous battez pour l'environnement et les énergies, nous sommes à 75% d'accord. Nous serons plus forts ensemble.Si vous préférez gardez vos oeillères, eh bien! Aurevoir!Alexis Monjauze