Pinces-moi! La deuche (verte) a 60 ans!

Publié le par CAP 21 Auvergne



Extrait de l'article paru dans le journal Le Temps du 2 juin 2008




La voiture gaie et écologique existait déjà en 1940...
On peut aujourd'hui s'en procurer une neuve pour 11.000 euros
environ.






«Quatre roues sous un parapluie avec quatre places assises, légère mais capable de transporter 50 kg de bagages, 2 CV fiscaux, traction avant, 60 km/h en vitesse de pointe, boîte à 3 vitesses, facile d'entretien, possédant une suspension permettant de traverser un champ labouré avec un panier d'œufs sans en casser un seul et ne consommant que 3 litres d'essence aux 100 km.»

C'était le cahier des charges tel que souhaité par Pierre Boulanger, PDG de Citroën de 1935 à 1950, qui eut l'idée de la 2 CV à la fin des années 30.

En 1948, voilà la deux-pattes, avec sa suspension révolutionnaire, sa vitre basculante, qui circule fièrement sur les routes sans pompe à eau, sans joint de culasse, sans circuit de refroidissement, etc. Bref, un modèle du genre, pas cher et simplifié à l'extrême, dont Citroën produira plus de 5 millions de modèles... La deuche, c'est aussi un mode de vie, des vacances sur la route cheveux au vent (et mains dans le cambouis), un personnage de film, une banquette qui s'enlève pour le pique-nique: une référence commune, une légende, quoi.

Son fan? Le deuchiste, qui s'autodéfinit comme un «passionné, qui passe la majeure partie de son temps libre à ses trois activités favorites: entretenir ses 2 CV qui roulent, restaurer ses 2 CV qui ne roulent pas, et faire toutes sortes de pots/virées/fiestas avec des gens qui roulent aussi en 2 CV».

Mais attention: le deuchiste (moyenne d'âge entre 50 et 65 ans) est avant tout celui qui «respecte la 2 CV, sous toutes ses formes, et les valeurs qu'elle véhicule, comme la simplicité, l'humilité, la fraternité».


Où que nous allions les gens sont heureux de voir une vieille 2 CV. Ils viennent vers nous avec un sourire pour nous poser des questions ou évoquer leurs souvenirs. Je ne rencontre pas du tout le même accueil avec mes autres voitures.»



Matthieu, la trentaine: «Ce style un peu désuet, hors du temps», webmestre du site clubamis2 CV.org.

Moi, j'aime particulièrement les voyages en 2 CV, car c'est relativiser les principes de notre société actuelle et se replonger dans la société d'avant 70. On reprend goût au voyage lent, à l'époque où l'on était en vacances dès que l'on était assis dans sa voiture et pas seulement parvenu à destination.

C'est simplement agréable de s'arrêter, d'observer, en ignorant les cuistres qui vous doublent comme des furies, parce que vous les avez ralentis dans la montée.»

Quelques sites de fans de deuches:

http://users.skynet.be/vincent.beyaert/V2004/default.htm

http://www.ma2CV.com

http://www.citroenet.org.uk/ passenger-cars/michelin/2CV/ 2CV-index.html

http://forum2pattes.forumactif.com

http://musee2CV.free.fr/ presentation/cadre-ou.htm

Publié dans Humour et détente

Commenter cet article