2012 : pourvu qu'Eva transperce les lignes du 1er tour...

Publié le par CAP 21 Auvergne

J’ai rêvé que l’assemblée nationale de juin 2012 était enfin écolo et démocrate ! Qu’avec le succès d’Eva Joly à la présidentielle, le ras-de-marée des électeurs avait porté une majorité de suffrages sur les candidats écologistes de tout poil : de droite ou de gauche, d’hier ou d’aujourd’hui, jeunes et vieux, français ou pas.

Enfin, on pouvait commencer à travailler sérieusement pour verdir notre civilisation, notre économie, notre avenir. Quel souffle !

Du coup, sur les bancs de l’opposition, je voyais cote à cote le PS et l’UMP, défaits, dépités, incrédules.

Quelle plaisir de voir ces dinosaures enfin relégués à la place qu’ils méritent : celle du passé et de tous les conservatismes. Celles des discours et de la politique de publicitaire. Ah !!!... Comme leur infortune me réjouissait ! J’avais raison de croire que les pourris ne gagnent pas toujours à la fin.

Jubilatoire. Jouissif. Régénérant !

Pourvu qu’Eva transperce les lignes du 1er tour en 2012. Après, ce sera que du bonheur !

Alexis Monjauze

Publié dans Billet

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mme Lavie 20/10/2010 22:17



Moi en vous lisant j'ai pensé au fameux discours de Martin Luther King (j’ai un rêve) ! Depuis on a éliminé l’apartheid...


Le rêve exprime une vraie capacité à imaginer un autre monde .Admirable et fort courageux d'amorcer le discours politique en éventrant son balluchon de rêves .C'est une très belle façon de
communiquer,et c'est très vivifiant !



Claude Aubry 20/10/2010 16:13



Monsieur Alexis Monjauze,


Je ne peux lire votre article sans réagir, tout d'abord je croyais être sur un site de CAP21 et non sur un site d'Europe Ecologie, formation politique que contrairement à vous je respecte par
ailleurs, car jusqu'à preuve du contraire, nos amis d'EE non pas déterminé leur stratégie et encore moins choisi leur candidat  pour les futures élections présidentielles qui se
situeraient en 2012  si le mandat de Monsieur Sarkaozy va à son terme, ce qui n'est pas prouvé.


Personnellement en tant que militants de CAP21, j'ai un autre rève, c'est que candidat qui aura notre investiture soit au second tour, et qu'en ce qui concerne les  alliances, que
celles-ci se fassent sur un programme précis et non sur la vague étiquette "écolo" qui ne veut rien dire, il faut avoir le courage de nos convictions.


Nos divergences de vue avec EE et les Verts sont profondes,à titre d'exemple alors que nous proposons une réduction significative des charges sociales, ceux-ci proposent une "hausse modérée"
des taux de cotisations, bien d'autre points de divergence apparaisent .


Au lieu de réver à je ne sais quelle chimère,  il serait préférable d'enquèter, de réfléchir et de débattre entre nous, afin d'avoir une ligne claire et crédible, de nous
renforcer et d'être entendus et  respectés par d'éventuels partenaires politiques.


Nous avons un énorme déficit dans ce domaine ....


Cordialement


Claude Aubry  (militant en Seine-Saint-Denis)