BAYROU sait-il qu'il y a un défi environnemental? LE POINT en doute

Publié le par CAP 21 Auvergne


La grosse bête aurait-elle peur de la petite?... C'est la question que semble poser cet article paru dans Le Point cette semaine.


"Cap 21, le petit parti de Corinne Lepage, va décider, lors de son congrès du 14 juin, s'il adhère ou non au MoDem. L'ancienne ministre de l'Environnement avait obtenu de François Bayrou qu'il tolère une adhésion dans l'autonomie, autrement dit une possibilité pour les membres de Cap 21 d'avoir une double appartenance. Aujourd'hui, cela n'arrange plus le Béarnais, inquiet que les UDF « maintenus » demandent le même statut. Corinne Lepage passera outre à ses réticences et fera voter une modification des statuts de Cap 21 comme il avait été convenu au départ. Ce ne sera pas dans l'enthousiasme. La cote du leader centriste a baissé chez ces écolos bobos. Mais l'alliance va sans doute se prolonger. En toute franchise. Lepage, qui va continuer à militer dans le 12e arrondissement de Paris, à la tête de la 6e section de Cap 21, répète à Bayrou : « Tu n'as ni projet, ni organisation. » Il lui répond qu'elle a raison. Puis ne fait rien... Lepage, agacée, est décidée à le secouer. Pour le bien de tous."


Quand, donc, enfin, le Mouvement Démocrate va-t-il faire  sa mue écologique? Alain JUPPE ou Jean Louis BORLOO, eux, l'ont réalisée. Que faut-il accomplir pour faire comprendre au Modem que l'environnement est précisément ce qui lui manque pour devenir le grand parti qu'il souhaite devenir... à juste titre.

Je suis membre de CAP 21 depuis 2004, sympathisant de Corinne LEPAGE depuis 2002.
Mais CAP 21 seul ne peut grand chose. Réaliste depuis les élections présidentielles de 2007, j'approuve de rejoindre un mouvement plus grand, s'il est indépendant des vieilles casserolles (PS-UMP), composé majoritairement de têtes nouvelles et rajeunies, capables de peser et de gouverner. C'est d'ailleurs le profil des adhérents de CAP21.

J'approuverais même la dissolution de CAP 21, mais seulement si j'étais certain que le Mouvement Démocrate ait pleinement assimilé et compris la chance que repésentée le
NEW DEAL écologique proposé par Corinne LEPAGE... Depuis 30 ans , elle baigne dans ces questions, s'est imprégnée des enjeux, a rédigé des solutions réalistes. Pour le Mouvement Démocrate, c'est du tout cuit : il n'y à qu'à lire, puis faire sa synthèse. CAP21 a proposé dejà tant de pistes, ouvert tant de voies... Pas la peine de chercher ailleurs : commençons par utiliser les ressources qui se trouvent dans le Modem aujourd'hui!

Si le Mouvement Démocrate persiste à ne pas entendre, alors il me semblerait normal que nous nous associons avec d'autres qui comprendraient, eux, où est la priorité de notre époque... et sauraient se saisir de nos propositions.

Alexis MONJAUZE, délégué CAP21 Auvergne et adhérent du Mouvement Démocrate


Publié dans Billet

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Alexis 24/06/2008 12:43

Oui... et son parti mérite aussi de grandir et de faire émerger à ses côtés d'autres têtes. Car sans Corinne LEPAGE, pour le moment, que resterait-il de CAP21?C'est pourquoi, depuis un an, notre mouvement a changé et cherche à changé d'échelle, d'envergure. ET pour cela, il y a de la place pour les volontaires!

Monique 16/06/2008 15:52

Il semble que Corinne Lepage avec CAP 21 reste au MoDem, elle vient d'obtenir une vice présidence. C'est une femme exceptionnelle et qui mérite d'être connu et surtout reconnu.