France : 220.00 emplois dans l'isolation et les énergies renouvelables

Publié le par CAP 21 Auvergne

Pour la première fois, l’ADEME dresse un état des lieux des principales activités liées à l’efficacité énergétique et aux énergies renouvelables en France : isolation dans les logements, transports collectifs, véhicules moteur classe A et B, équipements en énergies renouvelables...
Ce champ d’observation est complémentaire aux emplois environnementaux (assainissement, déchets, air, bruit, etc.) comptabilisés par la Commission des comptes et de l’économie de l’environnement (376.000 en 2006).

Ces marchés ont dépassé les 33 Milliads € en 2007, en croissance de 17% en 2007 pour un peu plus de 200.000 emplois dont :
- 70% sur l’efficacité énergétique des transports et du résidentiel ( 24 Mds€)
- 30% sur les EnR (énergies renouvelables) pour un marché de 9,4 Mds€ réparti en trois filières principales: chauffage au bois 2 Mds€, les éoliennes 1,7 Md€, les agrocarburants 1,5 Md€.


Ce dossier « Stratégie & Études » évalue aussi les objectifs du Grenelle d’ici 2012. Le marché sera principalement tiré par la  demande des ménages :
- demande de travaux,
- d’équipements
- de fournitures
- dépenses d’isolation du logement
- acquisition de systèmes de chauffage
- d’équipements électroménagers
- de véhicules particuliers énergétiquement performants.

La demande des entreprises intervient pour 27% seulement (matériel ferroviaire et production d’énergie d’origine renouvelable).
La contribution des collectivités locales est encore plus modeste: 4% sur les infrastructures de transports collectifs (tramways)
Les exportations, essentiellement constituées d’équipements de transport et de véhicules particuliers, sont estimées à 3,5 Mds€(12% du marché).



Vous pouvez lire et télécharger cette enquête "Stratégie & Etudes" de juillet 2008 publiée par l'ADEME




Commenter cet article