Grippe aviaire, grippe industrielle?

Publié le par Cap 21 Auvergne

 

extrait du rapport "Qui est le dindon de la farce?" de l'ONG GRAIN

"La FAO (Organisation des nations-unies pour l'alimentation et l'agriculture) a récemment montré de la bonne volonté à aller au-delà de la théorie des oiseaux migrateurs et à regarder du côté du rôle de l'industrie avicole. « Il est très facile de blâmer les oiseaux sauvages et la migration des oiseaux parce que personne n'est responsable. Il est possible que les oiseaux sauvages puissent présenter le virus, mais c'est par les activités humaines de commerce et d'échanges que la maladie se propage,  » a indiqué Juan Lubroth en janvier 2006. [59]  Mais rien de suffisant n'est fait pour s'attaquer à, ou même identifier ces « activités humaines » à l'origine de la crise de la grippe aviaire


Si la grippe aviaire est aussi sérieuse que le dit l'OMS, si des millions de personnes pourraient potentiellement mourir d'une pandémie de H5N1, alors comment se fait-il que cette industrie continue à fonctionner avec si peu de surveillance et tellement d'impunité et de soutien de la part des gouvernements ? "

Publié dans Billet

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article