14ème Parlement des enfants : l'avez-vous su?

Publié le par CAP 21 Auvergne

7 juin 2008, Finale Dame à Rolland-Garros. Direct à la télé.
Sur une autre chaîne, le
"14e Parlement des enfants" tient sa session annuelle à l’Assemblée Nationale. En direct aussi.

Quel programme choisir ? Le suspense trépident de la compétition ou la découverte du discours des français de 10 ans ?
Qu’est ce que je garderai du match de tennis ? Saus si c’est un grand match, pas grand chose. Un grand match, il y en tous les 10 ans.
D’un autre côté, écouter les mioches égréner les bons sentiments et les vœux pieux, bof… J’ai pas envie d’un truc mièvre et mou… En même temps, je n’ai jamais rien lu ni entendu sur ce parlement des enfants. Je pourrais bien voir, et surtout écouter, rien qu’une fois… histoire d’être moins bête en me couchant ce soir !

J’opte pour
La Chaîne Parlementaire, la 13ème chaîne.



Il y a environ 570 enfants dans l’hémicycle. Etrange. Children’s power ?
Chaque enfant a été élu par ceux de son âge. Chacun de ces gamins représente une circonscription ; il y a donc pour chaque « Vrai » député un enfant délégué au « Parlement des enfants » ( nom impropre puisque le Parlement est formé par la réunion de l’assemblée nationale et du sénat ; on aurait dû l’appeler « l’Assemblée des Enfants » et non pas le « Parlement »)

Nous sommes  bien tous d’accord : les enfants ne font pas de politique. Mais ça nous donne bonne conscience de faire comme si c’était possible.

Et eux, que font-ils de cette opportunité qui leur est offerte ?

Ils ont prapré cette journée depuis la rentrée de septembre, c’est à dire depuis 9 mois. Chaque circonsciption a en effet la possibilité de proposer un texte de loi. Sur les 570 propositions, trois sont présentées lors de cette session du « Parlement des enfants », une seule sera retenue (prennent pas bien de risques les courageux « Vrais » députés… !)

Le première proposition :
Les majors de téléphonie vont mettre sur le marché de nouveaux portables destinés aux enfants de 4 à 10 ans. Hors on manque encore de données sur les effets des ondes sur la santé. Les plus petits sont de surcroît les plus vulnérables.
La proposition de loi : interdire la commercialisation des portables pour enfants de 4 à 10 ans tant qu’il n’y a pas d’études sérieuses et contradictoires sur le sujet.

La deuxième proposition :
Les enfants porteurs de handicaps moteurs se heurtent à des difficultés matérielles que les familles seules ne peuvent assumer. En particulier, certains soins ou certains équipements ne sont pas remboursés, comme les fauteuils roulants.
La proposition de loi : rembourser l’intégralité des soins et des équipements pour les ennfants porteurs de maladies orphelines ou de handicpas moteurs.

La troisième proposition :
Sur l’île de la Réunion a sévi l’épidémie de Chikungunya en 2006 et 2007. L’un des facteurs aggravant, qui permet la prolifération du moustique porteur du virus, est lié aux canettes. En effet, les canettes que les gens jettent par terre se remplissent d’eau de pluie et deviennent de véritables pépinières à moustiques. Malgré des campagnes de ramassage de ces canettes, les habitudes changent lentement : on en trouve encore beaucoup trop par terre et donc trop de moustiques sur l’île. Par ailleurs, l’aluminium des ces canettes est un matériau de plus en plus cher et rare, il demande une quantité record d'énergie pour être produit
La proposition de loi : mettre en place la filière de l’aluminium recyclé en commençant par instaurer une consigne sur les canettes métalliques.

Les votes départageront ces 3 propositions : 89 pour la première, 441 pour la seconde et 34 pour la troisème.

Ce que je perçois, c’est que les enfants se sentent très concernés par l’environnement. Deux de leurs 3 propositions nationales sont liées à l’impact de activités humaines sur la santé ou sur le milieu…

Et aussi : au regard du sérieux que ces gamins ont apporté dans leur réflexion et leurs discours, n’est-il pas indécent ou même cynique que nos hommes politiques n’étudient qu’une seule de leurs propositions ? N’est-ce pas une grande fumisterie d’organiser tout ça pour transmettre aux "vrais" députés un seul projet de loi ?

IL y a là une vraie réflexion à conduire : qu'est ce qui empèche que les bonnes idées venant d'enfants soient reprises par les "vrais" députés? Est-ce une certaine conception de l'enfant par l'adulte? Est-ce par peur d'être à leur remorque? Est-ce par peur de perdre leur "autorité"?...

Un grand merci à La Chaîne Parlementaire, qui met à la portée de tous cet événement dont on ne cause pas dans les mass-médias. La preuve qu'avec peu de moyens on peut faire une bonne télé! C'est peut-être même lié?!

Je crois que l’an prochain, j’écouterai encore les mioches causer dans le poste. C’est 100 fois plus revigorant et encourageant que la soupe populaire du JT de 20 heures.


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Clovis Simard 16/06/2012 13:51


Blog(fermaton.over-blog.com), No-7,- THÉORÈME DES BOUQUETS.- L'avenir des jeunes.