Et l'économie "coopérative"?

Publié le par Pascal Challet


J’ai lu les principales propositions du livre blanc Ecoresp, les propositions de Corinne LEPAGE dans son roman, « et si c’était elle ? ».

Mais nulle part il est évoqué le système coopératif.

En effet, nous sommes dans un système libéral excessif, les gouvernements successifs ont toujours favorisé les grands groupes industriels, favorisé le regroupement d’entreprises, alors que paradoxalement celle ci délocalisent sans vergogne et cassent de l’emploi.

Bien sur Corinne LEPAGE dans son livre préconise de favoriser les TPE Très Petites Entreprises), les PME (Petites et Moyennes Entreprises) qui créent de l’emploi et ne délocalisent pas. Elles sont gérées par des chefs d’entreprise responsables et citoyens.

Les patrons d'entreprises en situation d’échec (publiques ou cotées au CAC 40) partent avec des salaires frisant l’incorrection, sans parler des stocks options et en même temps cassent des milliers d’emplois.

Tous les partis politiques de gauche et de droite dénoncent cet état de fait (même Nicolas SARKOZY).

Une solution toute simple serait la réhabilitation des coopératives ou un homme égal une voix. Le bénéfice est distribué à tous les porteurs de parts sociales de la coopérative et non à une personne ou à des actionnaires, des financiers ou des fonds de pension américain qui n'ont aucun objectif industriel mais uniquement un rapport au dividendes.

 

Nous avons des nombreux exemples de réussite : LIMAGRAIN coopérative de 600 agriculteurs dont le président est un agriculteur. Les Magasins U (SUPER U et HYPER U)... Contrairement à CARREFOUR, où le président est parti avec le pactole, les bénéfices de ces entreprises sont redistribués à chaque propriétaire de magasin ainsi que les "marges arrières". Le concept de l’entreprise passe avant les dividendes.

 

CAP 21 pourrait proposer de sensibiliser, d’accompagner les TPE, les PME à créer ou recréer des coopératives thématiques pour les sortir de leur isolement et favoriser la solidarité entre entreprises du même secteur ou par filière.

Bien sur, cette idée qui a eu son essor dans les années 1950-1960 ainsi que les mutuelles sont en fin compte un capitalisme à la socialiste, un libéralisme soft et non sauvage comme nous le vivons actuellement.

 

Je pense que c’est une idée simple, une idée pour favoriser la TPE et la PME. Ceux et celles qui créent des emplois, qui ne délocalisent pas, qui sont des chefs d’entreprise citoyen de leur ville, qui respectent l’environnement... sont les plus premiers concernés. Ils détiennent un pouvoir de décision pour aller dans cette voie.

 

Publié dans Billet

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

pascal challet 13/07/2006 10:25

les coopératives
 Bruno
pourquoi dépassé dans un monde uniquement de profit, ultra libéral oui les coop sont dépassé
je rejoins ALEXIS elles ont beoins d'être retoilétés, promu apr des incitations,
je pense qu'elles peuvennt être un rempart contre le profit dan sles mains d'une poigné de personnes.
 
Pascal

Alexis 05/07/2006 13:41

Bruno :
à propos des coopératives, de quels désavantages parlez vous?
Pascal : je me demande si l'intérêt général ne consiste pas à inciter à transformer des statuts type "tout pour le profit" en statuts type "le profit au service d'une éthique" ... Ce serait peut-être un moyen d'ajouter aux attraits actruels des coopératives d'autres attraits, comme des incitations financières, des allégaments de cotisations, d'impôts ou de taxes etc... Qu'en pensez-vous?
 
Alexis

bruno 29/06/2006 17:29

en lisant le livre corinne lepage je n'avais pas remarquer ce détail comme tu l'as fait.
Il faut dire que ce système de gestion semble bien dépassé dans notre économie actuelle.
Il a à son désavantage un certain nombre de défauts qui l'handicape face à la concurrence qui dispose de statuts plus favorables.
il serait peut être nécessaire de repenser le statuts des associations et coopératives de manière à les rapprocher des mêmes avantages que donnent par exemple une SARL doublée éventuellement d'une SCI
le sujet est intéressant je n'ai pas regardé sur le blog économie les interventions
à suivre...