Le moment de la REFONDATION est venu

Publié le par Corinne LEPAGE


Je comprends la déception des uns et remercie les autres pour leur soutien à ma décision. Pourquoi?


Tout d'abord, je pense très sincèrement que François BAYROU est le seul à pouvoir bousculer le système et faire bouger les lignes; je me suis battue pour cela depuis des années et je n'aurai pas voulu risquer d'entraver pour quelque pourcent sa trajectoire vers le deuxième tour.

En second lieu, sur les institutions, la laïcité, le pouvoir judiciaire, la liberté de la presse, la moralisation de la vie publique, nous nous retrouvons.

Certes, sur le plan écologique, il restait des différences importantes.

Des pas significatifs ont été faits avec le moratoire sur les OGM, puis la reprise de propositions phares du programme: plan de réduction de 15% des GES, plan d'adaptation au changement climatique, plan de rénovation de l'habitat et réduction de 20% des déchets. Les discussions continuent pour aller plus loin dans notre direction.

Par ailleurs, l'écologie politique est en loques.

Le moment de la refondation est venu et cette refondation doit se faire au centre de l'échiquier politique, au-delà de la droite et de la gauche. Il faut donc inscrire dans la dynamique qu'a su créer François BAYROU une recomposition des forces écologiques qui le souhaitent en s'ouvrant à des mouvements proches au-delà de ceux qui nous ont déjà rejoint dans la campagne comme U2R et IES. Cette refondation, qui dépasse bien sûr les mouvements actuels a pour vocation d'être transversale et de rassembler tous ceux qui sont convaincus de l'urgence écologique, de la capacité de l'écologie positive à répondre à ce défi et de la nécessité de se réunir.

J'espère ainsi servir mieux la cause qui est celle de ma vie que de maintenir une candidature dans un contexte où le vote utile va l'emporter sur toutes les autres considérations.

Corinne LEPAGE



Cliquez ici pour en débattre sur le blog de Corinne Lepage
 



Publié dans Elections 2007

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Simon RODIER 18/03/2007 12:04

Bien évidemment nous ne sommes pas d'accord sur tout mais nous le sommes sur l'essentiel.
Je suis très heureux que Corinne Lepage ait choisi de rejoindre François Bayrou. Tous deux partagent un constat évident : il est temps de faire changer les choses.
Près de 20 ans après la chute du mur de Berlin il faut faire tomber ce rideau de fer qui sépare les progressistes des deux rives. Si on souhaite que le dévelopement durable devienne un jour l'élément central de notre réflexion politique il est vain de compter sur ceux qui sont prisonniers de leurs camps et de leurs vieux schémas de pensée.
 
SImon RODIER