Haute-Loire : pas de consigne de vote du comité de soutien de François BAYROU

Publié le par CAP 21 Auvergne


Alors que plusieurs élus de l'UDF du département de Haute-Loire ont annoncé publiquement leur soutien personnel à Nicolas SARKOZY, le comité de soutien de François BAYROU nous informe qu'il ne donne aucune consigne de vote pour le second tour. Selon le comité Haute-Loire, chaque électeur est libre et responsable : il doit faire son choix en conscience et non en fonction de la position que prennent publiquement les uns ou les autres...

On imagine bien que des courants divergeants traversent l'UDF aujourd'hui : comment peut-il en être autrement lorsqu'un scrutin amène les électeurs du troisième homme à devoir trancher entre deux choix dont aucun ne convient...
Que se serait-il passé si Ségolène ROYAL avait été éliminée? Ou si Nicolas SARKOZY était arrivé troisième? A peu de choses près, la même chose : leurs électeurs, désemparés, auraient du choisir entre deux maux le moindre mal...



L'UMP siphonne les élus de l'UDF... mais les électeurs?

L
'UDF semble aujourd'hui vraiment centriste ; historiquement elle vient néanmoins de la droite : elle est donc redevable de ses vieux accords avec l'UMP. Les ralliements des tels députés ou sénateurs ne dupent personne : nos vieux élus centristes essaient de sauver leur siège convaincus qu'ils les perdront dans un mois s'ils n'ont pas soutenu Nicolas SARKOZY.

Pourtant, ces anciens élus UDF semblent à contre-courant de leur électorat : d'après les analyses, il semble que l'électorat de François BAYROU parte un peu plus vers Ségolène ROYAL... Que raconteront nos députés et sénateurs lorsqu'ils seront devenus de simples candidats dans un mois ? Pourront-ils retrouver leurs électeurs?



Publié dans Elections 2007

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article