Incinérateur : Appel aux élus du Puy-de-Dôme

Publié le par CAP 21 Auvergne

RESPIRE
Réseau d'Ecocitoyens pour Soutenir des Projets Innovateurs de Recyclage des Epaves et déchets

 

APPEL PUBLIC AUX ÉLUS DU PUY-DE-DÔME

 

---

 

Nos déchets sont des ressources à ne pas brûler.
Vous pouvez encore dire STOP à l'INCINERATEUR et à SUEZ !

 

 

Pour le moment, vous avez choisi, par la voix de vos représentants au Valtom*, l'incinération comme solution principale de gestion de nos déchets.
Aujourd'hui, choisir l'incinération, c'est choisir de :
– nous empoisonner. Une tonne incinérée produit environ 320 kg de mâchefers, résidus de four toxiques, 40 kg de réfiom, poussières filtrées encore plus toxiques et 6640 kg de fumées, oui oui, vous avez bien lu,
6640 kg de fumées polluées entre autre par des dioxines, substances cancérigènes à faible dose
– donc nous faire stocker plus de d échets et plus toxiques que si on trie et valorise correctement
– brûler des objets réutilisables et des matières recyclables (donc de l'équivalent pétrole) alors que nous devons apprendre au plus vite la sobriété et l'efficacité énergétique
– construire un monstre qu'il faudra « gaver ». En effet, comme vous le savez, un incinérateur est obligé d'avoir la gueule pleine pour fonctionner. Donc, c'est brûler ou trier / valoriser correctement, mais pas les deux !
– gaspiller l'argent public puisque la mise en oeuvre de solutions alternatives et responsables économiseront au moins 120 millions d'euros
– renoncer à la création d'emplois locaux nombreux générés par ces mêmes alternatives.
Si hier, vous pouviez dire que nous, citoyens, nous n'étions pas disposé à trier et consommer autrement, aujourd'hui vous ne le pouvez plus. Comme vous le savez, des solutions éprouvées avec succès ailleurs sont
applicables ici rapidement. Nous sommes prêts.

 

 

Vous, CONSEILLER MUNICIPAL,

vous DEVEZ DIRE OUI aux ALTERNATIVES et à la CITOYENNETÉ.

 

Le chantier du monstre continue parce que vos représentants au Valtom se refusent à prendre en compte l'évidente évolution de la société.
Vous, conseillers municipaux, vous pouvez vous (ré)emparer de ce sujet, porter la voix de notre santé, la voix des intérêts du plus grand nombre et des générations futures.
La constitution d'une nouvelle majorité au sein du Valtom est entre vos mains, pour s'engager avec dynamisme sur la voix du tri, réemploi, recyclage, méthanisation, ...

 

EVITONS UN GILLY ** AUVERGNAT, ON VEUT RESPIRER !!!


Cela fait 25 ans que des Puy-de-Dômois alertent sur les dangers et nuisances de l'incinération de déchets d'une part, et montrent la voix d'alternatives bien meilleures pour aujourd'hui et surtout pour demain d'autre part.
Aujourd'hui, il y a URGENCE.
Nous venons de stopper avec des « cales humaines » un camion du chantier de Beaulieu, site retenu pour la construction du monstre.
Ainsi, par cette action non-violente, Mesdames et Messieurs les Conseillers Municipaux, nous vous exprimons notre détermination à vous accompagner et vous soutenir dans une démarche responsable, à la hauteur des
enjeux de ce début du XXI ème siècle.

 

 

ENSEMBLE, NOUS POUVONS FAIRE CE QUE D'AUTRES ONT DÉJÀ FAIT,

NOUS VOUS ATTENDONS.



* Valtom : syndicat chargé de la mise en oeuvre du Plan Départemental d'Elimination (mot « impropre », c'est peu de le dire !) des Déchets Ménagers et Assimilés. Ce syndicat est composé lui-même des 11 syndicats intercommunaux du Puy-de-Dôme chargés de la collecte de nos déchets/ressources ménagers. Aujourd'hui, seul Clermont-Communauté s'est prononcé pour une voix alternative.
** incinérateur de Gilly-sur-Isère, près d'Alberville, « une unité modèle » dixit SUEZ son constructeur en 1984. Fermé en 2001, il y a donc moins de 10 ans, sur décision préfectorale, après avoir pollué toute une région. 7 000 bêtes abattues, terres foin et produits laitiers contaminés, de nombreux cancers humains, ...

Publié dans Cap21 Puy de Dôme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article