La filière bio a poursuivi son développement en 2010

Publié le par CAP 21 Auvergne

Le 04/02/2011,

 

L’Agence Bio (1) vient de publier l’édition 2010 de son « Baromètre consommation et perception des produits biologiques en France ». Encourageant, ce bilan montre que la filière biologique poursuit son développement en France, malgré un contexte économique délicat. D’après les premières estimations, la France enregistrait 20 600 producteurs bio fin 2010, soit une hausse de 50 % par rapport à 2008. De 2009 à 2010, plus de 4 100 nouveaux agriculteurs se sont lancés dans l’agriculture biologique. Au total, on recensait plus de 30 000 opérateurs engagés en agriculture biologique à la fin de l’année 2010, soit plus de 5 000 opérateurs supplémentaires par rapport à 2009. Parmi ces opérateurs, on comptait 2 800 distributeurs, 7 300 préparateurs, 20 600 producteurs et environ 260 importateurs.

En terme de surfaces cultivées sur le territoire français, les surfaces conduites en agriculture biologique ont augmenté de 23,5 % en 2010 par rapport à 2009. Fin 2010, on estimait à 836 000 le nombre d’hectares conduits en agriculture biologique, dont environ 261 000 en conversion et 576 000 en bio.

En aval, la part de Français acheteurs de produits bio est restée stable malgré la crise. En 2010, comme en 2009 et en 2008, 39 % des Français déclarent avoir acheté des produits bio dans les 4 semaines précédant l’enquête. Par ailleurs, 43 % des Français affirment consommer des produits biologiques au moins une fois par mois. Chez les consommateurs bio, 23 % disent en consommer au moins une fois par semaine.

A l’instar des années précédentes, les fruits et les légumes sont les produits bio les plus consommés. Ils sont suivis par les produits laitiers (lait, fromages, autres), puis les œufs. Les  produits d’épicerie arrivent en quatrième position, devançant les boissons, puis la viande. Dans la suite du classement, viennent les pains, le café, thé, infusions, les produits pour petit-déjeuner, les produits à base de soja, les compléments alimentaires, et les petits pots pour bébé.

Les grandes et moyennes surfaces restent le premier lieu d’achat des produits biologiques, plébiscitées par 70 % des acheteurs. Par ordre d’importance décroissant, viennent ensuite le marché, la ferme, les magasins spécialisés et les artisans.

Si la filière bio fait de plus en plus adeptes, elle s’assure également des clients fidèles. Ainsi, 96 % des consommateurs bio déclarent avoir l’intention d’augmenter ou de maintenir leur consommation de produits bio dans les 6 mois à venir. En outre, l’alimentaire n’est pas le seul domaine à voir croître la part accordée à la bio. En effet, près de la moitié des Français (45 %) a acheté au moins un produit biologique autre qu’alimentaire en 2010, qu’il s’agisse de produits d’entretien ménager, de produits cosmétiques et d’hygiène, de produits de jardinage utilisables en agriculture biologique ou de textile.  

Cécile Cassier

Source : www.univers-nature.com

 

(1) Groupement d’intérêt public en charge du développement et de la promotion de l’agriculture biologique, l’Agence BIO regroupe le ministère de l’agriculture et de la pêche, le ministère de l’écologie, l’Assemblée Permanente des Chambres d’Agriculture (APCA), la Fédération des coopératives agricoles (Coop de France), la Fédération Nationale d'Agriculture Biologique des régions de France (FNAB) et le Syndicat national des transformateurs de produits naturels et de culture biologique (Synabio).

Commenter cet article