Paysage politique : recomposition en cours...

Publié le par CAP 21 Auvergne

article publié dans MARIANNE sous le titre "les déçus du Modem tendent la main à Europe Ecologie"

... " De retour de sa convalescence, Daniel Cohn-Bendit a repris en main les affaires : sa blessure au genou guérie, il a décidé avec son frère Gabriel de mettre l'association en sommeil jusqu'aux régionales pour se concentrer sur l'extension du réseau des écologistes, notamment en direction des démocrates. « Beaucoup de membres du Modem n'hésitent plus à faire des appels du pied en direction d'Europe écologie », avoue le président des Jeunes démocrates, Franck Faveur. Lui-même approché par un des nombreux intermédiaires de l'aparatchik vert Jean-Vincent Placé, il ne se prononce pas encore, « je suis en phase d'écoute », concède-t-il.
Seul souci pour Bayrou : la phase d'écoute risque de bientôt toucher à sa fin ! Au congrès programmatique d'Arras qui se tiendra du 4 au 6 décembre, les têtes de liste seront arrêtées par le bureau exécutif avant d'être présentées au vote des militants. Chez Cap 21, le parti écologiste de Corinne Lepage associé au Modem, les discussions sont devenues la norme : 12 à 14 régions sur les 18 où se présente cette formation négocieraient actuellement avec Europe écologie, selon des cadres locaux.

Jeudi 27 novembre, Cap 21 Haute-Normandie s'alliait avec Europe écologie, avec la bénédiction de Lepage. « Bayrou n'a pas rempli son contrat sur les ambitions écologiques du Mouvement démocrate, résume un élu local Cap 21. Que ce soit par les réseaux anti-EPR, anti-autoroute ou bien les militants contre l'aéroport de Nôtre-Dame-des-Landes, tous les cadres de Cap 21 étaient déjà en contact avec assez de personnes d'Europe écologie pour entamer la discussion d'eux-même. »

Jean-Paul Besset : «les militants de Cap 21 sont dans la même galaxie que nous»

Europe écologie accueille tous ces déçus à bras ouverts : « les militants de Cap 21 sont dans une authentique démarche écologique : nous sommes de la même galaxie et les passerelles n'ont jamais été rompues entre nous, assure Jean-Paul Besset, membre du bureau d'Europe écologie. Je récuse la vision d'une écologie de gauche face à une écologie de droite : désormais, ce sont les autres partis qui doivent se positionner par rapport à l'écologie, pas nous pas rapport à eux ! »

La semaine à venir s'annonce clé pour François Bayrou qui devra trouver une offre qui puisse rassurer ses troupes et garder auprès de lui ses militants. Un enjeu de taille s'il veut conserver assez d'élus pour le soutenir pour l'échéance présidentielle : les élections régionales seront le dernier scrutin où renforcer son réseau... et sa crédibilité !"

Publié dans Mouvement Démocrate

Commenter cet article

Gabriel 19/12/2009 18:16




CAP 21 : le vert à moitié vide ou le vert à moitié plein
?



 


 


Si nous saluons le dynamisme et la dévotion des militants de
CAP21 envers la cause environnementale, il demeure cependant pour nous, un profond sentiment d’incertitude et d'insatisfaction. En effet, si CAP21 est effectivement doté de statuts, celui-ci n’a cependant
aucun règlement intérieur. Il est vrai qu’en droit associatif, celui-ci n’est pas obligatoire, mais
comment un parti politique ayant pris fait et cause pour la Nature peut-il ignorer que celle-ci à horreur du vide?
Pour combler un tel abîme juridique, CAP21 étant
membre fondateur du MoDem, on pourrait dés lors, par quelque jeu d’esprit, en conclure que les règles applicables sont implicitement celles du Mouvement
Démocrate. Quelle est, dés lors, la légitimité de l’investiture des candidats de CAP21 sur
les listes d’Europe Ecologie ? AUCUNE !
Outre une compatibilité d’opinion qui, selon des
considérations locales, est occasionnellement envisageable, quel crédit peut-on donner à de telles pratiques si les modalités d’investiture sont obscures et ne tiennent compte, ni de l’avis de
des militants, ni de l'engagement du parti au sein du MoDem ? 
Le MoDem fait un vote consultatif sur sa liste :
CAP21 dont certains membres critiquent l’absence de véritables « primaires » au sein du MoDem, ne fait quant à lui aucun vote !
Nombreux sont ceux qui ont répondu à l’appel de
Corinne Lepage et ont milité pour un MoDem plus démocratique et moins centralisé mais comment comprendre que leur revendication soit instrumentalisée par des volontés séparatistes au profit d’une
tierce faction ?
Que la présidente de CAP21, vice-présidente du
MoDem, ait décidé de tomber l'écharpe orange durant les meetings au profit de l'écharpe bleue-vert est une chose. Que l'engagement de nombreuses sections de CAP21 soit désormais favorable à
Europe Ecologie en est une autre! Dans le Jura, le délégué départemental a été désavoué par le vote des militants
qui se sont prononcé contre le rattachement à Europe Ecologie et se sont accordé pour rester au sein du Mouvement Démocrate (parti dont CAP21 est membre fondateur). Nous pensons qu'une telle
extrémité ne doit pas se reproduire au regard de la sympathie et du respect que nous avons pour le notre, mais afin de l'éviter, il faut que le cadre le permette !
Nous
voulons ici défendre l'intérêt de militants qui souhaitent que leur engagement politique ne perde pas sa conviction au profit de l'aléatoire.
Dés lors notre revendication est simple:
nous voulons de la clarté pour pouvoir nous situer. Nous demandons que soit réclamé et établi un règlement intérieur qui détermine les conditions
d’investiture des candidats qui porteront l’étiquette CAP21. Ensuite, chacun d'entre nous aura la liberté d'en tirer les conséquences qu'il ou elle souhaite.



Vous êtes adhérents cap 21 signez la pétition : http://5870.lapetition.be/


Rejoignez le groupe Facebook http://www.facebook.com/group.php?gid=208938765953



Démocratiquement




Paul Laurendeau 15/12/2009 14:19



Dany est désormais le centre-droite vendable. Sa trajectoire "libertaire" et anti-communiste se poursuit en toute cohérence. Ces slogans, sans risques
politiques réels, l'animent toujours, pour la galerie


 


http://ysengrimus.wordpress.com/2009/12/15/la-nouvelle-cocaine-du-capitalisme-l%E2%80%99ecologisme/


 


et il devient graduellement le BHL de l'euro-parlementarisme. Les ententes écolo-capitalistes s'esquissent déjà... Paul Laurendeau