Retraites, retraités : les égoïstes nous appellent à la solidarité

Publié le par CAP 21 Auvergne

 

 

Je n’aime pas la politique de fragmentation sociale du gouvernement. 

Il tape sur les petits sans jamais contrarier les grands. 

Ils font payer les couches moyennes en allégeant les impôts des puissants.

Ils demandent des efforts aux particuliers et rien aux financiers.

Ils sollicitent les français épargnants et rampent devant les lobbys irresponsables.

Ils "lèchent en haut et crachent en bas"...

Et en plus, ils nous prennent pour des zozos par médias interposés.

Qui ose dire que la presse ou la télé sont encore libres ?!

 


Mais d’un autre côté, qui sont les gens qui défilaient aujourd’hui ?


Des personnes qui seront retraitées cette année, dans un deux ou cinq ans.
Des personnes qui veulent comme tout enfant du baby-boom, "en profiter à fond".
Qui se fichent que le taux de suicide des jeunes n’ait jamais été aussi haut et celui des plus de 60 ans aussi bas.
De savoir que les plus de 60 ans ont accaparé le destin et la richesse nationale

que jamais la formation ou les études ont été si mal servies

que jamais les jeunes n'ont été aussi pauvres.



Des manifestants qui savent très bien pourquoi leurs collègues 10 ans plus vieux ne sont pas venus  aujourd'hui à la manif : ils sont en vacances. Ils n’ont plus besoin d’être solidaires car ils sont passés « à temps », c’est à dire avant que la fête soit finie (Baudrillard aurait dit "l'orgie") Ils sont en train de se promener en croisière de luxe dans le pacifique ou de créer des bouchons sur les routes d’Europe dans leur camping car (écologique, bien sur)

Ces manifestants qui appelent à la solidarité, sont-ils eux-mêmes solidaires de cette jeunesse qu’on est en train de sacrifier sur l’autel du train de vie des vieux ? Sont-ils descendus dans la rue quand de Villepin voulait imposer son CPE ?

Combien parmi eux sont sincères et donc dupes de cet « élan de solidarité » national ?

Qu’est ce que c’est que ces syndicats qui nous appellent à l’unité en faveur d’une seule classe d’âge, les plus de 55 ans ?

Ils savent très bien que bientôt, il n’y aura plus rien pour les suivants.

Cette manifestation, c’est un véritable scandale national… qui arrange tous les conservateurs.

Le gouvernement, car ça fait diversion sur son incompétence incroyable.
Les syndicats, car ils ont l’impression de renouer avec leurs belles années (60 et 70)
Les manifestants, drapés dans leur bien pensance à l’égard des vieux du baby boom, de cette génération « couilles en or » qui a tout eu, qui a tout consommé et qui va tout pomper jusqu’au bout… et qui n’en a rien, mais alors rien à foutre de la merde dans laquelle ils ont mis le monde, la nature, les finances et le moral des générations suivantes.

Alors moi je ne me sens pas, mais alors pas le moins du monde solidaire de leur égoïsme, de leur incurie et de leur camping-car (écologique, bien sur).

La solidarité, c'est ceux qui l'ont tuée qui nous demandent de la défendre.
 

Alexis Monjauze

Publié dans Billet

Commenter cet article

serge 08/10/2010 20:44



Cher alexis,


Autant j'ai apprécié tes prises de position et tes commentaires jusqu'à maintenant, mais aujourd'hui je suis choqué  et déçu par ta vision du combat actuel contre la réforme des retraites
qui ne règlent rien financièrement.


Je te rassure, je ne suis pas un syndicaliste virulent, ni un papy boomer proche de la retraite et languissant de prendre le volant de son camping car...


Au fait, les Verts sont dans les cortèges, et cap 21 s'est rapproché d'europe écologie, dont les Verts sont une composante.